L'Autorité belge de la concurrence autorise la fusion du Port d'Anvers et du Port de Zeebrugge

Belgium
Available languages: EN NL

Le 7 janvier 2022, l'Autorité belge de la concurrence a approuvé la fusion du Port d'Anvers et du Port de Zeebrugge qui deviennent le Port d'Anvers-Bruges.

Le 4 novembre 2021, le Port d'Anvers et le Port de Zeebrugge ont notifié leur projet de fusion à l'Autorité belge de la concurrence (« ABC ») dans le cadre de son contrôle des concentrations. Le projet de regroupement des entreprises envisagé depuis plusieurs années a été officiellement annoncé au début de l'année 2021, mais il a été retardé en raison de la pandémie en cours.

Les parties à l'opération, le Port d'Anvers et le Port de Zeebrugge, sont actives dans les secteurs de construction d’ouvrages maritimes et fluviaux, du transport par eau, de l'entreposage et stockage, y compris frigorifique, de services auxiliaires des transports et de location et d'exploitation de terrains. Le Port d'Anvers est le deuxième plus important port européen après Rotterdam.

En raison de la position importante des parties sur les marchés concernés, le projet de fusion ne pouvait pas bénéficier d'une procédure simplifiée, ce qui a eu pour conséquence un dossier plus complet à soumettre, des délais plus longs et la saisie du Collège de la concurrence, compétente pour approuver ou non l'opération.

L'enquête de l’ABC s'est spécifiquement concentrée sur l'impact de la concentration sur les marchés des concessions portuaires et des services portuaires généraux et spécifiques pour les conteneurs, le bulk fluide et le cargo ro-ro.

En cours de procédure, les parties à la concentration ont fait valoir les gains d'efficacité notables de la fusion en termes d'amélioration de la capacité, de l'extensibilité et de la spécialisation résultant des portefeuilles de produits et des activités géographiques complémentaires des parties. À cet égard, le Port d'Anvers possède le deuxième plus grand cluster chimique au monde et est également connu pour sa participation importante dans le transport de conteneurs desservant la Chine, les Amériques et la Turquie, tandis que le Port de Zeebrugge est le plus grand port de voitures au monde et possède un terminal GNL clé visant principalement le Royaume-Uni, la Scandinavie, la Russie et la Chine.

La nouvelle entité dénommée « Port d'Anvers-Bruges » sera le plus grand port à conteneurs d'Europe exprimé en tonnes, ce qui renforcera encore sa position concurrentielle au niveau mondial. Deuxième Port d'Europe dans son ensemble, il traitera 278 millions de tonnes de marchandises chaque année. Les entreprises respectives, dans le cadre de sa structure de gestion intégrée, regroupent désormais leurs forces d'investissement au profit de l'innovation, de la numérisation, de l'énergie verte et de la durabilité globale et de l'efficacité logistique.

Dans le cadre de la procédure de notification, les tiers intéressés avaient eu la possibilité de soumettre leurs remarques sur l'opération envisagée jusqu'au 18 novembre 2021.

A l'issue de la procédure, le Collège de la concurrence a décidé que la concentration n'était pas susceptible d'entraîner des effets justifiant une opposition, voire même des engagements.

L’ABC a donc autorisé le projet de fusion le 7 janvier 2022.